webmarketing

5 compétences à apprendre en 2017 pour une année plus productive

Publié le Publié dans Entrepreneurs

L’année 2017 doit devenir l’année de tous les apprentissages pour les entrepreneurs qui souhaitent atteindre les sommets. 

Apprendre et grandir. Le début d’année est la période idéale pour mettre en place un calendrier indispensable. Vous avez beau être dirigeant de startups ou freelance, vous avez l’obligation d’apprendre de nouvelles compétences. Au risques sinon de se faire dépasser par un jeune concurrent venu de nulle part. D’autant qu’avec le net, il est presque devenu facile de se former à peu de frais.

Voici les cinq compétences qui, à notre avis, vont vous permettre de faire la différence.

1 Web design et informatique

C’est bien simple, dites-nous aujourd’hui quelle peut se permettre de passer à côté de ce type de compétence ? Oui, aucune. Et ce pour une raison très simple : le monde se digitalise. Toutes les – petites, moyennes, grandes – ont besoin de mettre en avant leurs produits sur des sites à la fois beaux et efficaces.

Beaucoup de sites peuvent vous aider à construire et à designer votre propre . Mais, en apprenant vous-même ces compétences, vous n’êtes plus dépendant de n’importe quel technicien. Et c’est une bonne chose. Après tout, vous êtes la personne qui connaissez le mieux votre business.

2 La création de contenus

Dans un monde qui se digitalise, la création de contenus est devenue un élément incontournable de la des entreprises. En douter en serait même inquiétant. Ce travail nécessite cependant une certaine préparation. Pourquoi alors ne pas suivre les cours de de Google ou de Facebook. Ils vous apprennent les principes de base, notamment sur le référencement naturel.

Après, c’est à vous d’être assez créatif pour attirer l’attention de votre cible commerciale. Montrez que vous êtes un expert sur votre domaine d’activité. Rassemblez les études qui vous intéressent et décortiquez-les pour votre public. À force de persévérance, vous allez devenir une véritable référence.

Bon, ce travail peut prendre du temps, mais la constance paie.

3 Analyse data et statistiques

Toutes les entreprises produisent aujourd’hui des datas. Mais, personne ne sait quoi en faire. Pourtant, c’est à partir de ces informations qu’une entreprise peut s’élever : qui va sur votre site internet ? Où se trouvent-elles ? Combien de temps restent-elles sur internet ? Sur quelles pages ? Combien de temps ?

Autant d’informations qui vont vous aider à orienter vos actions commerciales. Encore faut-il comprendre ces données. Alors, pourquoi ne pas vous former à ce langage particulier. Les webinars sur le sujet ne manquent pas.

4 Aller au bout des choses

Malgré une volonté de fer (et de faire), vous êtes passé l’année dernière à côté de belles opportunités d’affaires. La faute à une mauvaise organisation de votre temps et de votre sommeil. Résultat, votre cerveau est fatigué. Vous êtes passé à côté de mails importants. Pire, vous avez oublié de relancer un prospect intéressant. Ce qui a généré un manque à gagner important pour l’entreprise.

Au lieu de compter uniquement sur votre mémoire, déjà pleine à craquer, reposez-vous sur des outils utiles de communication ou de de projet : Slack, Trello, etc. Plus votre esprit est allégé, mieux il pourra fonctionner.

5 Apprendre à déléguer

Persuadés d’être insubmersibles, certains startuppers préfèrent ne compter que sur eux-même. Ce qui fait perdre beaucoup de temps à l’entreprise. Administratif, RH, commercial, ils souhaitent tout contrôler, tout vérifier. Du coup, il n’ont plus le temps pour leur travail de CEO. C’est à dire donner une vision pour la startup. Sans oublier que l’entreprise est continuellement ralentie.

Faites comme Héloïse Pierre, dirigeante de Déclic et des trucs : recrutez une personne pour vous aider dans vos tâches qui génèrent le moins de valeur ajoutée. Un jour pendant la semaine, elle s’enferme avec cette personne pour régler le maximum de problématiques réglementaires. Ce qui l’aide ensuite à se concentrer sur son métier.

Un choix de vie qui est à la portée de tous les entrepreneurs de France.

Source : Widoobiz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *