Community Management, Réseaux sociaux, Stratégie

Instagram, Pinterest : quel réseau choisir ?

Axés sur l’image, les deux réseaux sociaux, longtemps dans l’ombre de Facebook et Twitter, montent en grade, chacun à leur manière. Les marques et enseignes réfléchissent de plus en plus à une véritable stratégie, indispensable, avant de s’y lancer. Alors, on choisit Instagram ou Pinterest ?

 : le qui monte. Autrefois délaissé par les marques au profit de Twitter et Facebook, il prend du galon à mesure qu’il s’ouvre à la publicité. « Sur nos 7 , Instagram est celui qui a eu la meilleure croissance en 2015″ explique Delphine Buchotte, directrice communications et images de L’Oréal Paris France. « Maintenant les marques insistent pour être sur Instagram » ajoute Lilith Ajchenbaum, social media manager chez Ruche & Pollen, l’agence social media de Braaxe. Mais avant de s’aventurer sur Instagram, « il faut se poser les bonnes questions,assure Lilith Ajchenbaum, il y a plein de bonnes raisons d’être sur Instagram, mais est-ce que c’est judicieux ? La cible y est-elle présente ? A-t-on des choses à montrer ? » poursuit-elle. Instagram permet de partager des photos et des vidéos avec ses abonnés, mais aussi de manière publique grâce aux hashtags et aux profils non privés.

En face, , est le petit poucet avec son audience de niche. Le social, lui aussi très visuel, permet de créer des tableaux, à l’aide de contenus épinglés. Son principal atout est de rediriger les utilisateurs vers des sites marchands grâce à des URL. Pinterest est le réseau qu’il ne faut pas laisser de côté, « il est très inspirant » juge Stéphanie Jallet responsable social pour Monoprix. Pinterest ne serait, selon elle, pas à prendre à la légère, contrairement à Instagram, qui valorise l’image de marque, « Pinterest permet de générer du trafic » note Stéphanie Jallet. D’autant plus que Pinterest vient de lancer un bouton achat aux Etats-Unis, qui pourrait à terme arriver en France. Alors, plus Instagram ou plus Pinterest ? Le point sur les bonnes questions à se poser avant de se lancer.

Pourquoi aller sur Pinterest ou Instagram ?

1. La cible

« Ma cible y est-elle », c’est la bonne question à se poser avant de choisir l’un ou l’autre, explique Anastasia Haubtmann, elle aussi social media manager chez Ruche & Pollen, « sur Instagram la cible est plus jeune et plus large que sur Pinterest » explique-t-elle. Si les deux sociaux affichent une audience très féminine, Pinterest concentre un public de niche, des influenceurs, des créatifs qui vont chercher de l’inspiration.

  • Sur Instagram :
    un public plus large, entre 20 et 35 ans majoritairement féminin. Surtout « les précurseurs au courant des tendances » explique Lilith Ajchenbaum. Instagram concentre les discussions food, beauté et mode.
  • Sur Pinterest :
    un public plus âgé, et très majoritairement féminin (80%). Ce réseau de niche permet de toucher les influenceurs, ceux qui suivent les tendances. Il s’adresse aux passionnés de déco et de beauté, par son côté inspirant.

2. Les objectifs

Anastasia Haubtmann, de l’agence de media sociaux Ruche & Pollen, est formelle, « les marques veulent aller sur Instagram, mais il faut un vrai objectif défini ». L’arrivée sur Instagram comme sur Pinterest s’accompagne d’une stratégie complète.

Instagram

  • Un objectif d’image : repositionner, moderniser, rajeunir l’image de la marque :
    Les deux social media manager de Ruche & Pollen saluent le travail réalisé sur Instagram par La Redoute et Pimkie. D’un côté « La Redoute qui avait une clientèle vieillissante a pu se créer une nouvelle communauté sur les réseaux sociaux, explique Lilith Ajchenbaum, de l’autre, Pimkie a réussi à se rebrander en travaillant son image ». C’est le public jeune du réseau social qui permet de dépoussiérer une marque, il n’a pas les a priori du public plus âgé.
  • Engager la conversation 
    « Instagram invite à la conversation beaucoup plus que Twitter, assure Stéphanie Jallet, responsable marketing social pour Monoprix, pour elle, c’est Instagram qui génère le plus d’engagement« . Les conversations se multiplient dans les commentaires sous les photos, et sont beaucoup plus complètes que sur Twitter.
  • Communiquer sur des produits :
    Instagram permet aussi de communiquer sur les produits d’une marque, les lancements, les produits. Mais attention, il faut éviter l’approche publicitaire : « Le contenu doit s’intégrer à celui de l’utilisateur sans qu’on ne sache si il s’agit de l’utilisateur lambda ou d’une marque » explique Stéphanie Jallet. Chez Sephora, la directrice marketing et offre, Emmanuelle Cartier explique qu’Instagram permet aussi de « mettre en avant de façon créative les produits exclusifs qui font notre différence ».

 Instagram ou pinterest

Pinterest :

Sur Pinterest, l’objectif est clair : faire du Drive-to-store. L’idée est de donner envie aux utilisateurs d’acheter grâce à des contenus qui inspirent. Les posts contiennent des URL menant directement aux sites marchands, et même des boutons « buy » aux Etats-Unis.

Comment communiquer sur Instagram et Pinterest ?

L’instantanéité n’est pas le maître mot sur Instagram comme sur Pinterest. L’idée est de produire un travail de qualité, pensé, réfléchi, et qui s’intègre dans une stratégie globale. Pour que les choses fonctionnent, les marques et enseignes doivent consacrer deux choses pour s’investir sur ces réseaux sociaux : du temps, et de la qualité. Contrairement à l’utilisation qui peut être faite de Twitter, ici, la qualité l’emporte sur la quantité. Si, comme sur Twitter, Instagram concentrait en idée « l’instantanéité », avec l’arrivée des marques sur la plateforme, les choses ont bien changé.

1. Des visuels de grande qualité

En tant que plateforme de diffusion de l’image de la marque, les visuels postés sur Instagram se doivent d’être impeccables, travaillés. « On le voit, explique Anastasia Haubtmann, les photos sont réalisées par des professionnels, il faut soigner son image ». Une stratégie à réfléchir au préalable, les profils sont bien plus souvent visités sur Instagram que sur Twitter, il faut assurer « une harmonie de la publication, on construit sur la durée » ajoute-t-elle.

Sur Pinterest sont valorisés les contenus inspirants, la décoration, les visuels beautés, alors la qualité s’impose d’elle-même.

2. Du temps à accorder au réseau social

Les deux réseaux sociaux sont chronophages. « Pour interagir avec la communauté, il faut repérer les influenceurs, liker leur contenu, poser des questions, se comporter comme un utilisateur lambda, c’est un travail de petite main ! assure Anastasia Haubtmann, mais une fois que la communauté est lancée c’est bon ». Chez L’Oréal Paris, « on mixe plusieurs approches, une première qui consiste à réagir à l’ de manière originale et créative » explique Delphine Buchotte. Les contenus produits sont mis en avant avec « les nouveautés et du contenu lifestyle et corporate autour des égéries et des experts » précise la directrice et images de L’Oréal Paris France.

Sur Pinterest, même idée : « Il faut alimenter les boards régulièrement, cela prend du temps pour être cohérent ».

3. La fréquence

Si chez L’Oréal et Sephora, on assure un post par jour, les deux social media manager de Ruche & Pollen sont formelles : il faut poster entre 1 et 3 fois par jour grand maximum. « Un post par semaine peut même suffire », explique Lilith Ajchenbaum. Emmanuelle Cartier, directrice marketing et offre de Sephora, confirme, « l’enjeu sur Instagram n’est pas la quantité mais la qualité ».

Quels sont les risques ?

Anastasia Haubtmann et Lilith Ajchenbaum s’accordent sur ce point : il y a globalement très peu de risques à se lancer sur ces deux réseaux : « Les contenus sont pensés et réfléchis à l’avance, donc peu de chance de faire des erreurs ». Pour réussir sur Instagram comme sur Pinterest, il faut avoir des choses à montrer, « Oreo a très bien réussi à retranscrire son univers avec des contenus soignés, et graphiques », conclut Anastasia Haubtmann. 

Curated from Instagram, Pinterest : quel réseau choisir ?

 

1 thought on “Instagram, Pinterest : quel réseau choisir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *