le slip français

“Monter sa boite pour les Nuls » par le fondateur du Slip Français – Les Echos Start

Publié le Publié dans Community Management, Développement, Stratégie

Guillaume Gibault a fondé Le Slip Français il y a 5 ans, avec le succès qu’on lui connaît aujourd’hui. Le temps est venu pour lui de partager ce qu’il a appris, raconté ce qu’il a vécu “sans en faire des caisses, en écrivant comme ça [lui] vient”.

Malheureusement, il n’y a pas de recette magique ni de raccourci possible pour lancer sa boite : Il faut du temps, du travail et des moyens. Chaque pas en avant est possible grâce à un équilibre entre ces 3 données.

Pas de formule miracle certes, mais il existe bien deux grands principes qui permettent de se lancer en mettant toutes les chances de son coté :
1.    Créer quelque chose de radicalement nouveau, et dont le monde entier peut avoir besoin : CREATE
2.    Déployer toutes ses forces pour le diffuser au monde entier : GROW

Ces 2 idées très simples sont largement reprises dans la littérature startup. Je vous encourage d’ailleurs à prendre le temps de lire certains ouvrages comme  Zero to One, de Peter Thiel, co-fondateur de PayPal et investisseur, ou les bouquins de Steve Blank un serial- et aussi prof à Stanford.

Commence ensuite la partie difficile : comment appliquer ces principes à une idée et en faire un business ? Cas pratique avec le Slip Français.

De la bonne idée sur un coin de table, la startup devient petit à petit une vraie jeune pousse industrielle, en travaillant notamment avec 9 ateliers partenaires à travers France. Et nous avons fait de notre mieux pour appliquer les deux fameux principes dont je vous parlais plus tôt :

1.    Créer quelque chose de radicalement nouveau

Le marché des sous-vêtements est énorme (700 millions d’euros en France), en croissance sur le segment des hommes, et très dynamique sur . C’est un produit facile à expédier, qui ne s’essaye presque jamais en magasin. Et une fois que l’on apprécie une marque et que l’on connaît sa taille, on a tendance à y fidèle tout au long de sa vie.

Depuis 20 ans, aucune nouvelle marque notable n’était entrée sur ce marché en France et aucun acteur établi n’avait véritablement fait l’effort de se digitaliser, ni de creuser la vague de fond du sens et des valeurs . Sans compter que le slip – en tant que modèle de sous-vêtement – était en train de revenir sur le devant de la scène.

En créant un bon produit, fabriqué en France avec amour, bien pricé, bien raconté, bien photographié, en le distribuant sur internet et les et en lui donnant un nom impossible à oublier, j’avais créé – sans m’en rendre tout à fait compte – un produit finalement nouveau dans un marché historique immense.

Point 1 => Check.

2.    Le diffuser : GROW

Très peu de moyens et une seule question : comment se faire connaître ? La réponse est très simple, presque intuitive : faisons-nous remarquer !

Jeune de Slip avec à peine six mois d’existence au lancement de la campagne présidentielle en mars 2012, nous cherchons donc à faire parler de nous. Le Made In France s’invite comme thème majeur dans la campagne et arrive le slogan du PS : “le changement c’est maintenant”. Tout de suite j’ai pensé : “le changement de slip c’est maintenant”.

Nous retravaillons l’image sur photoshop et la publions sur FB, pour rire, pour provoquer, pour voir…  Contre toute attente, l’image fait le buzz, les médias s’en emparent. Idéal pour mettre un peu de bonne humeur dans un climat politique lourd.

400 citations dans les médias en 24h. Sans trop comprendre ce qu’il se passe, on fait de notre mieux pour répondre, expliquer, et surtout fabriquer nos slips ! Les équipes de télé qui débarquent et font la queue pour nous interviewer dans l’appartement de ma grand mère… Le délire.

Et à la clé : 200 commandes en 24h !

Pourtant nous n’avions même pas montré, ni même parlé de nos slips, juste fait une blague sur Facebook. Nous comprenons ce jour-là que pour se démarquer aujourd’hui, il ne suffit plus de parler de ses produits, il faut raconter des histoires. Des différenciantes, amusantes, provocantes, qui intéressent les gens et leur donnent une raison de venir vous voir. Désormais c’est ce que nous ferons. Méthodiquement, presque industriellement, nous imaginerons du contenu : des jeux de mots, des histoires, des aventures…  Une manière de démontrer que non, ce premier coup était tout sauf un hasard.

Tout est susceptible d’être revisité par le slip:  rebond sur l’actu, pop up store, slip truck, collaborations avec d’autres marques, ouvertures de boutiques, quotidien de notre fabrication… Nous partageons notre aventure entrepreneuriale,  sous toutes les coutures.
Nous n’avions bien sur rien imaginé de cette stratégie au démarrage mais, c’est là la clé de la . Apprendre vite et exécuter.

Point 2 => Check. L’aventure peut continuer.

Qui est l’auteur ?

Guillaume Gibault est président-fondateur du Slip Français. Créé il y a 5 ans, le Slip Français propose une gamme de sous-vêtements, maillots de bain et accessoires distribués en ligne sur www.leslipfrancais.fr et dans ses 4 boutiques. La marque a réalisé 3,6 millions de chiffre d’affaires en 2015. Elle emploie à ce jour 34 personnes.


  

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *