Développement, Entrepreneurs, Réseaux sociaux, Stratégie

« Qui connaît un bon », ou le bouche à oreille 2.0 | geeko

C’est un concept qui a surgi sur le au pouce bleu il y a un an de cela. Vous vous demandez où est-ce que vous pourriez dénicher de chouettes adresses : vous envoyez votre question par message privé à l’administrateur de la page facebook, et celui-ci publiera votre requête dans les plus brefs délais sur la page. Ensuite, au bon vouloir des internautes d’y répondre et de vous passer des tuyaux intéressants! C’est tout simplement une forme de , mais en utilisant les . Il existe plusieurs pages « QCUB », que ce soit pour Nantes, Strasbourg, Bruxelles, Liège, …

Face au succès de ces pages facebook (22 villes couvertes, France et Belgique confondues, 10.000 questions posées et 200.000 adresses recommandées), le fondateur de la start-up Sébastien Leidgens a décidé de lancer le site QCUB (une version française qui reprend plusieurs villes de France et une version belge qui reprend plusieurs villes en Belgique ). Organisé sous forme de moteur de recherche, il vous suffit de taper ce que vous cherchez dans la barre d’espace prévue à cet effet et le moteur fouillera dans sa base de données pour vous apporter les réponses les plus pertinentes.

 

Actuellement, le CEO Sébastien Leidgens est accompagné de son partenaire Alexandre et d’une équipe franco-belge. Et ils n’ont pas froid aux yeux : ils comptent bel et bien faire de la concurrence à d’autres acteurs dans le même secteur comme TripAdvisor, Yelp ou encore les Pages Jaunes. Les modérateurs filtrent les réponses à la source et les endroits avec une mauvaise réputation ne sont tout simplement pas repris par le site.

 

“Ce qui nous différencie des sites actuels de notation et de recommandation, c’est d’abord et avant tout la confiance. Tous nos utilisateurs sont issus de Facebook et postent sous leur vrai nom. Pour nos 82% de nos utilisateurs (dont 90% d’utilisatrices), et nous les avons interrogé, la confiance est primordiale. Ensuite, nous renversons le principe de la recherche classique. Au lieu d’effectuer une recherche, vous posez la question et les réponses viennent à vous. C’est plus simple et plus nuancé car vous pouvez vraiment rentrer dans les détails. Rien que ces deux “détails” changent absolument tout par rapport à un site comme TripAdvisor sur lequel il est difficile de différencier les faux des vrais commentaires. Sur le site, nous travaillons sur un algorithme qui va permettre de pénaliser, voir cacher les commentaires douteux et les votes de complaisance. Au final, nous voulons satisfaire l’utilisateur lorsqu’il a choisi une bonne sur notre site. Nous voulons qu’il revienne et poser lui-même ses propres questions dans un esprit d’entraide et de convivialité.”

 

Qui connaît un bon coiffeur, une bonne librairie, un bon restaurant, une bonne salle de sport ? Depuis un an, la page facebook « qui connaît un bon » (QCUB) reprend toutes ces demandes. Face au succès, un site conçu sous forme de moteur de recherche a vu le jour et se veut très ergonomique. QCUB désire désormais jouer dans la cour des grands et se tailler une part du gâteau.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *